• Avec le soutien financier de inPACT

    InPACT est un fonds de dotation qui œuvre à la reconnaissance de la culture comme facteur essentiel de cohésion sociale.

  • Présentation de l'atelier

    par Cédric Fabre

    Créons des Mondes !

     

    Les ateliers d’écriture permettent toutes sortes de jeux, « travaux » et créations littéraires à partir de ce que nous appelons des « consignes d’écriture » qui sont souvent collectives – les mêmes pour tous les participants à l’atelier. Nous avons ici mené des ateliers d’écriture suivis, avec un même public, sur plusieurs séances –parfois cinq, parfois davantage- de deux heures, en moyenne.

    Et nous avons proposé comme consigne d’écriture, pour ces ateliers menés à l’ADEF, puis à l’association Arborescence, puis à Phénix Formation, la création d’un monde… Oui, rien que ça ! Un Ailleurs. Un « L’ailleurs »…

    Un monde imaginaire, c’est d’abord une géographie, donc une carte qui le représente, avec ses continents, ses frontières… La création littéraire passe donc ici d’abord par les arts plastiques : on prend des fonds de cartes vierges qu’on redécoupe selon son envie ; on prend un bout d’Afrique qu’on colle contre un morceau d’Amérique ; on fait de l’Europe plusieurs îlots qu’on éparpillera sur notre grande feuille blanche. On dispose ces fragments et morceaux sur la page, et on les colle : on créé un planisphère –ou une mappemonde- inédit et unique, qui nous appartient alors, qui est déjà visuellement une belle œuvre plastique, puisqu’on y met des couleurs, qu’on dessine le relief, qu’on trace les noms de ces continents, de ces pays… Un monde imaginaire presque vivant, qui prend peu à peu naissance sous nos yeux. On invente des pays, des capitales, des ports, des populations, selon notre géographie intime, selon l’idée qu’on se fait d’un monde merveilleux et idéal, ou au contraire d’un monde dans lequel on ne souhaiterait pas vivre !

    On peut « décréter » que ce monde est une autre planète, qui ressemble ou non à la Terre, qu’il est peuplé d’âmes invisibles, d’extra-terrestres, de fantômes, de djinns ou de machines. Voire d’êtres humains ! Ce monde peut être une « autre » planète Terre –une Terre « alternative »…-, en gardant certains de ses aspects mais en étant revue et réorganisée selon notre bon vouloir et notre inspiration.

    Là, un autre travail commence, qui nous pousse à cette réflexion : comment fonctionne un monde ? On doit lui inventer une Histoire. D’où vient-il, comment a-t-il été créé, qui le peuple ? L’écriture de ce monde lui donne enfin toute sa dimension ; un monde est fait d’histoires, de légendes et de mythologies… Nous avons alors proposé aux participants de nous raconter leur monde, de décrire les paysages, dans leur diversité. Qui gouverne ce monde ? Est-il en paix ? De quoi les gens vivent ? A-t-on aboli le travail ? Est-ce un monde qui connait la solidarité et la justice ? D’où viennent les conflits et comment sont-ils gérés ? Qui le gouverne ? Les « créateurs de monde en herbe » ont ainsi écrit des portraits des principaux dirigeants politiques, ils ont dressé des inventaires des principales personnalités de ces différents pays imaginaires, ils ont réinventé les croyances et les religions de ces populations, ils ont inventé des pratiques sportives, culturelles et artistiques aussi extraordinaires que farfelues et originales… Pour toucher le plus possible à la réalité de ce monde ainsi créé, enfin, chacun a raconté la vie quotidienne d’un habitant. Du lever du soleil (ou des soleils…) au coucher. Une journée à se laisser guider par un personnage imaginaire, qui nous guide dans son univers familier…

    Ces mondes imaginaires, ces merveilleuses et très exotiques créations, les voici… On insiste sur le fait que chacune de ces cartes –accompagnée de textes, donc- est unique, qu’elle a été réalisée à chaque fois par une personne qui y a mis toute sa créativité et son inventivité, avec son cœur et sa sensibilité. On réalise alors à quel point il est parfois difficile de créer un monde idéal, mais chacun de ces univers est aussi une illustration de ces mondes que nous portons en nous et qui, chaque jour, croisent notre représentation de notre monde « réel ». Chacun de ces mondes imaginaires est porteur d’une réflexion sur notre planète, souvent subtile et éclairante, parfois pleine d’humour. Ils disent aussi ce que nous sommes. Alors, un grand merci à tous les participants, qui nous proposent généreusement un extraordinaire voyage !

    Cédric FABRE

    Le manuel de biais 

    Le monde de biais se veut une création littéraire numérique collective portée par Peuple & Culture Marseille sous la direction artistique d'Amandine Tamayo . Ce projet s'inscrit sur le territoire La Cabucelle-Saint-Louis.

     

    Comment faire de nos rêves monde...

     

    Le chemin proposé par cette création va de la réappropriation par la langue de notre univers quotidien, du moment où l'on fait retour sur soi, sur nos habitudes, où l'on nomme les choses avec le travail d'écriture, à l’invention d’un monde imaginaire, un ailleurs, entre utopie et dystopie, dans lequel se déploiera une fiction. Cet Ailleurs porte le vécu de chacun, mais aussi ses espoirs et ses inquiétudes. Les rapports entre le dedans, le moi, les profondeurs de l’âme et le dehors sont difficiles, mais ils offrent des chemins pour nommer nos mondes et les réinventer.

     

    il ne sait pas si c'est le monde qui est en train de devenir rêve ou le rêve monde

     

    Cet espace est le cahier de brouillon, le journal des ateliers menés dans le cadre du projet lors de la seconde résidence d'écriture avec Cédric Fabre.

    La première Comment regarder le monde autrement a eu lieu en 2015 avec Nicolas Tardy.

     

    Le manuel littéraire numérique qui sera construit sera un objet livre multimédia, une façon de mettre en scène l'écrit : choisir de cliquer à tel endroit plutôt qu’à un autre, creuser un sillon de sa pensée, imager une sensation, revenir sur les mots, changer le cours de l’histoire…

  • En partenariat avec...

    L'association Arborescence favorise les initiatives locales par la découverte, l’usage et la diffusion des TIC (Technologie de l’Information et de la communication) et de l’Internet Citoyen

    La Maison pour tous Centre social St Louis, réseau Léo Lagrange

  • Nos mondes  - 1

    Atelier qui s'est déroulé sur 4 séances les 6, 7,13 et 14 avril 2016 à Arborescence - rue de Lyon Marseille 15ème

    Fonda Treyarch

    Par Rojhat & Vedat

    Rockstar world

    par Rania, Fabien, Zinédine et Brayan

    Le monde d'Isghar

    Par Ismail et Shoolid

     

    Superficie : 3000km

    Pourcentage terre/mer : Terre 80 % Mer 20 %

     

    Nombre d’habitants : 10 000 Habitant

     

    Régime politique : Monarchie

    Il y a deux roi : Eragon et Zetsu

     

    Monde BO III

    Par Elane et Karim

     

    Il y a une maison avec un passage pour aller au continent, dont la capitale est Bo3 ; un Tunnel mène du continent vers les terres des fantômes et des zombies.

    Les animaux courent car les zombie veulent les manger.

    On trouve, dans ce monde :

    -Carré rouge=Maison des zombies ; ils sont cannibales.

    -III : BO3=habitants+clones

    -Adversed Warfare Ghost=Ile des fantômes

    -Tunnel en bedrock et obsidienne pour résister au feu.

    Les fantômes ont peur d'aller dans le monde réel parce qu'ils ont été terrorisés par les clones, qui y habitent.

    Des clones gardent le Tunnel pour que les zombie n'aient pas accès au monde réel.

    Il y a des pièges anti-fantômes électriques.

    Les clones mangent de l'électricité.

    Les fantômes mangent la fumée des flammes qui entourent le continent.

    Les stars de Bo3 : Prophet, Ruin, Outrieder, Seraph, Batterie, Nomad, Reapers, Spectre, Purificateur.

     

    Armes utilisées : KN-44, MAN-O-WAR-KUDA-VMP-LANCE ROQUETTE-PISTOLET, M8A7.

     

    Les habitants 

    A sentence or two describing this item.

    GORENOTT

    Par Bryan

     

    Il y a très longtemps sur une planète qui s'appelait Gorenott.

    Les habitants, les gorons, étaient tous pareils, jusqu'au jour où une météorite maléfique s’écrasa sur la planète. La partie de la ville où la météorite s'est écrasée et est rentrée très profondément dans le sol c'est Gore. La météorite contenait une boule noire maléfique qui a transformé les algues en serpents. Les gorons sont devenus des bêtes sauvages cannibales. Leurs maisons se sont transformées en un immense château vert habité par les serpalgues.

    Par contre la partie Nott de la ville était tranquille ! La vie y était merveilleuse…

     

    IMILORIA

    Par Bryan

     

    Présentation à écouter

     

    Dans le monde de Imiloria vit un peuple de fourmis très sympas ; elles vivent dans un chateau ; quand soudain ! Des humains prennent une partie de Imiloria… Il y a une gerre sans relâche.

    Au milieu, il y a un fleuve sacré et magique qui est capable d'arrêter la guerre !

    Et c'est ce ainsi que ça s'est passé!!

    BOTEXX

    par Inès

     

    Il était une fois sur l'extraordinaire planète Botexx où vivaient des êtres tellement maigres qu'on voyait leur cotes, ils étaient oranges avec des cheveux gris très très fins ils ressemblent a des diables. Ils s'appelaient les bitexx, ils mangeaient des plantes lavores (qui poussent sur la lave).

    Il volaient et naviguaient sur la lave avec un super bateau anti-feus

    Les bitexx étaient dirigé par le roi Bote qui vivait sur l’île centrale de Botexx qui avait une forme de botte.

    Cette île centrale était entourée de 3 petites îles qui se nomme CARDELOUP ,ANLOUPE, ARBO qui servaient de défenses. Elles étaient au milieu de la lave et dessus il y avait un phare habité par les soldats du roi qui le protégeait . La 4eme île était au milieu de l'eau elle s appelle L ILE DE LA PAIX.

    Un jour quelques habitants de l’île centrale accompagnés de tous les prisonniers qui avaient été arrêtés lors d'une embuscade sur la planète Gorenott (planète de Brayan) ,il desidere de quitte l île central et de se diriger vers la 4eme île (l île de la paix),

    Ils décidèrent alors de créer leur propre empire sans que le roi sans doute et de petit a petit de repousser la lave qui les entourait par de l eau,Ils veulent remplacer la méchanceté par la gentillesse ce sont les habitants de l île de la paix qui vont évidement gagne,le roi de la bote noire fut brûlé et les habitants de la bote verte et de la bote marron sont contrairement au roi contents et satisfaits et font la fête.

    Libre terre

    Par Vincent et Solange

     

    Présentation à écouter

     

    LIBRE TERRE

    par Vincent

     

    Route de la pitié

    Le Monde est vivant.

    par Alice

     

    Ce Monde est un être vivant, un dragon dont les écailles sont mobiles, respirent, et se soulèvent pour abriter les habitants.

     

     

     

    Irdeun est le nom du dragon.

     

    Asaïé est le nom de l’île.

     

    Le Monde n’a pas de nom ni de limites mais nous y observons la grande île, Irdéun, et la petite île, Asaïé.

     

    De quoi ce monde est fait :

    Chair 30 pour cent (Irdéun) ; mers 35 pour cent ; corail jaune 10 pour cent ; autre indéfini : 20 pour cent, vide, creux ouverture : 5 pour cent.

     

     

     

    Il y a 50 millions d’habitants sur la grande île et 12 millions sur la petite île, leur superficie respective est de 307 000 km2 face visible et face cachée, 15 000 km2.

     

    Il serait difficile de dater ce Monde, il n’est pas sûr que ses unités de temps ne coïncident en aucune manière avec la nôtre.

     

    Une personne qui comme vous pourrait observer la totalité de ce Monde, contrairement à ceux qui l’habitent se rendrait clairement compte que les chants suivent très exactement les mouvements et donc la forme et donc la nature des mers. Mais vous ne pouvez entendre ce chant et eux ne peuvent s’observer de l’extérieur, comme nous le faisons par exemple avec un satellite.

     

    « Ils ne peuvent s’observer », cela soulève la question des technologies de la communication. Nous avons quatre Mondes.

     

    En fait de technologies de communication, les individus sont des hypercréateurs de techniques de communication interne avec le Monde et en soi. Ce qui nous laisse assez démunis, extérieurs et exclus des ces différentes mécaniques de l’être, mais en revanche ce qui peut nous intéresser c’est la forme des échanges entre les différents êtres.

     

    Le 7ème continent ?

    Par Claire- Emmanuelle

     

    "Une invention de ces fumistes d'écolos, qui visent à diaboliser la société de consommation et mènent une croisade contre la mondialisation ! »

     

    C'est ce qu'on se disait au Xxème siècle, c'est ce qu'on se disait aussi au XIème siècle.

    Et maintenant ?

     

    Maintenant la quête suprême, celle qui régit le quotidien de tous, c'est ce petit bout de terre perdu au bout du monde. Le seul bout de terre qui reste après la montée des eaux. Des expéditions partent tous les jours des berges de la Plastisphère. Ils s'accrochent à leurs radeaux de fortune construits avec des bouteilles de coca et des jerricans d'essence et ils rament à l'aide d'emballages divers.

     

    Le monde n'est plus ce qu'il était. Les gyres océaniques dans lesquelles tourbillonnaient le continent de plastique se sont étendues.

    Les vortex de déchet ont grandis, grossis, tant est si bien qu'ils prennent maintenant autant de place que les anciens continents terrestres. 

  • Ateliers proposés à Phénix Formation - mai 2016

    Afrique

    Le monde d'Abdelbakri

     

    Superficie :moyenne

    Pourcentage terre/mer : 80 %

    Noms des principaux continents, pays et territoire : luck good / la liberte

    Pays principal et capitale principale : Alger

    Populations et peuples/nombre d’habitants : 85 millions

    Datation de ce monde :01 ,01,1995

    Climat : matin tres chaud 60° nuit froide -10°

    Siroque

    Le monde de Baktha

     

    Superficie : moyenne

    Pourcentage terre/mer : 35 % mer 65 % terre

    Noms des principaux continents, pays et territoire : amazone afrique asie tociz

    Pays principal et capitale principale :tocize poline hanade

    Récit de l’histoire ou de la légende de la capitale : Fotikha

    Populations et peuples/nombre d’habitants : 570000

     

     

     

    Palesirin

    Le monde de Chaïma

    Superficie : moyenne

    Pourcentage terre/mer : 65% de terre 35% de mer

    Noms des principaux continents, pays et territoire : Clorin Colorado Estecuento Seacabado

    Pays principal et capitale principale :Colorin capitale c’est Rozi

    Récit de l’histoire ou de la légende de la capitale :

    Rozi est la capitale parce que elle est ronde

    Populations et peuples/nombre d’habitants : il n’y a pas de personne il y a juste Nooop

    Datation de ce monde : 23 /10 /1997

    Principales caractéristiques physiques (système galaxie, température, climat, diversité des paysages…) : il fait très très chaud 1 jour et il fait très très froid l’autre jour .

    Régime politique : il n’y a pas de régime politique chacun il fait ce qu’il veut

    Nom et portrait du dirigeant du principal pays : (à rédiger sur une feuille à part) dans mon pays il n’ya pas de chef

    Nom, prénom, fonction des 10 personnalités les plus connues : (1 politique, 1 scientifique, 1 chanteur, 1 sportif, 1 religieux, etc…)

    Shakira ‘ nancy ajrem ‘ cheb hoseme’ cheba dalila ‘ chaba warda ‘cheb nedri’ cheb hasni ‘ cheb khaled

    Principales ressources énergétiques :

    Il n’y a pas de nuit .Toute la journée le soleil il illumine

     

     

    Un monde sans guerre

    Le monde de Maroua

    Superficie :moyenne

    Pourcentage terre/mer :terre 40 % mer60 %

    Noms des principaux continents, pays et territoire : couleur, blanc, blanc

    Pays principal et capitale principale : pas de capitale

    Récit de l’histoire ou de la légende de la capitale : pas de personne qui dirige

    Populations et peuples/nombre d’habitants : angels , nains de pâte a modeler

    Datation de ce monde :

     

     

     

     

     

    Risantiant

    Le monde d'Aurel

     

    Superficie :200,000 KM 2

    Pourcentage terre/mer :70% 20%

    Noms des principaux continents, pays et territoire :SUA PLUTO JUPITER ROMANIA HUNGARIA

    Pays principal et capitale principale :DABLIN

    Récit de l’histoire ou de la légende de la capitale : DONEGAL

    Populations et peuples/nombre d’habitants :1000,000 Millions

    Datation de ce monde :1924

    Principales caractéristiques physiques (système galaxie, température, climat, diversité des paysages…) : Des montagnes, des plages, des arbres, des vallées et des forets. 

     

     

     

     

     

    GOUGAMA

    Le monde de Chafioudine Mohamed

    Superficie : 246000 h

     

    Pourcentage terre/mer : la terre à 75 p et la mer à 60 p

     

    Noms des principaux continents, pays et territoire :

    GATOULA – HACHIMA – DJIKOULA – LAKOUTA – PAMA – DJIBOUTA - GOLOU

     

    Pays principal et capitale principale :( pays principal LAMATOULA – la capitale CHIPAGO)

     

    Récit de l’histoire ou de la légende de la capitale :

     

    ( CHIPAGO c’est la capital de ses mondes)

    Le roi mahonne est celui qui dirige ces îles, l’homme et femme travaille ils sont prend l’argile pour construire la maison, ils ont travaille dure pas de voiture, pas moto, pas machine pour utilisé. Ils ont utilisé l’éléphant comme des voitures. Le roi à décidé que l’étranger na pas le droit d’entre dans la capital de CHIPA GO. C’est l’endroit que ont peut trouve nourriture est de travaille. Pâma les hommes et les femmes ils ont petit mais l’age est grand. Le chef TAMANOU organise toute les populations, il dis d’arbre il a donné un oiseaux qui à mené le message pour le chef de HACHIMA et GATOULA il dis que préparé vous on doit allé à CHIPAGO pour commence la guère jusque- ont trouve la nourriture

    En 1675 le chef de pâma, GATOULA et HACHIMA ils ont charge pour allé à CHIPAGO pour commence la guère. Ils ont prend les bateaux

    Populations et peuples/nombre d’habitants : CHIPAGO 500 mille h - PAMA 300 mille h - GATOULA 200 mille h – LAKOUTA 155 h – DJIKOULA 700 h

    Nombre d’habitants : 1000850 h

     

    Un monde anpotique

    Le monde de Nisrine

    Superficie :10 000 km2

    Pourcentage terre/mer :75% 25

    Noms des principaux continents, pays et territoire :

    Golfe de genes .nzaouzi .les payes plus chos

     

     

    Pays principal et capitale principale :baruzze

     

    Récit de l’histoire ou de la légende de la capitale :

    les payes chos ce le premier payes qu il ya beaucoup de gens à cause de volken le gent sortire densune payes pour alle dans une payes qui s appelle golfe degenes et nzaouzi

     

    Populations et peuples/nombre d’habitants :430 000 de personnes

     

    Datation de ce monde :430 000 ensie

     

    Principales caractéristiques physiques (système galaxie, température, climat, diversité des paysages…) :avant ils ne ont porte pas de vetement temperature chod il sont secs

     

     

     

     

     

    Régime politique :dans ce régime il y a de roi

     

    Nom et portrait du dirigeant du principal pays : (à rédiger sur une feuille à part)

    ARTUR PON DRAGON

    Nom, prénom, fonction des 10 personnalités les plus connues : (1 politique, 1 scientifique, 1 chanteur, 1 sportif, 1 religieux, etc…)

    Politiqui le roi ARTURE

    Scientifiqui MOUNA

    Chanteur MCHIDA

    Sportif LACOURSES

    Religieui KATOLIC

    LE CHACERE

    LE MANOKEN

    LE CRIVEN

    LE CLTIVATEURE

    LE COMIDIENN : NISRINE

     

    Principales ressources énergétiques :il tulisse le fait et le charbon

     

     

     

     

    Principales ressources alimentaires/agricoles :il menge le banane le manioc le frui

     

     

     

     

    Principales religions et croyances :nocroien

     

     

     

    Mermérite, un monde différent

    le monde de Monica

    Superficie : Mérida – 4 millions ; Merculia – 1 million ; Mecalix – 7 millions ; Marimo – 20 millions

     

    Pourcentage terre/mer : Mérida – 80% terre , 20% mer ; Merculia – 100% terre ; Mecalix – 90% terre , 10% mer ; Marimo – 50% terre , 50% mer.

     

    Noms des principaux continents : Mérida ; Merculia ; Mecalix ; Marimo.

     

    Capitale principale : Pleta, Culie, Roba et Sal.

    Récit de l’histoire ou de la légende de la capitale : Le Mermérite, un monde différent

     

    Mérmerite est un planète qui est constitué pour quatre continent (Mérida, Merculia, Mecalix et Marimo), autour du continent Mérida et Marimo il y a le mer de la Meditari et quand l'eau arrive à Merculia et Mecalix elle s'évapore parce que Merculia est un pays trop chaud.

    Mérida qui à comme capital Pleta est un continent plus riche, la personne qui reine est une princesse. Les habitants sont tout femmes e elles respectent toujours la princesse parce quelle est une déesse par la populations et la plus belle de tous. Les cheveux sont très grand et beaux, elle à des yeux verts et elle à la puissance de hypnotiser tout ce qui apparaît à l'avant surtout les animaux pour manger comme les lapins qui ont des grand oreilles et les poissons chats.

    Merculia qui à comme capital Culie est un petit continent trop trop chaud, le soleil il repose pas il est toujours la. Les habitants sont Ets et ils sont jaunes, leurs corps sont protegés par la température qui fait. Ils mangent de la terre parce que dans leurs continent ils peut pas planter les fruits, légumes et aussi ils ont pas des animaux parce son sol est très chaud et ils finissent pour mourir.

    Mecalix qui à comme capitale Roba est un continent qui est fait de métal par tout les côtés. Les habitants sont robots et le plus fort des robots c’est il qui reine parce qu'il à un taille trop grand e et c’est il qui à établi un usine que prenne tout l’énergie que les robots besoin.

     

     

    Populations et peuples/nombre d’habitants : Mérida – les habitants sont humains et à 7 millions de personnes ; Merculia – les habitants sont Ets et sont 2 millions ; Mecalix – les habitants sont robots et sont 11 millions ; Marimo – les habitants sont humains et sont 19 millions.

    Total de populations de la planète sont 40 millions de personnes.

     

     

    Un monde des archives

    le monde d'Antua

    Nom de la planète/du monde : UN MONDE DES ARCHIVES

    Superficie :je pense que900KM²

    Pourcentage terre/mer :40 % terre 60%de mer

    Noms des principaux continents, pays et territoires

    la volcan, Marfique, Comones

    Pays principal et capitale principale: en France

     

    Récit de l’histoire ou de la légende de la capitale :

     

    On raconte le récit suivant :

     

    il y a dans les petites îles, des volcans. il y a beaucoup de problème par ce que ils ont tués tout le monde sur l'île, donc après, les personnes survivantes sont parties de l'île pour aller à la capitale, en France.

     

    Ils ont pu vivre tranquille. Les gens ils vont aller en france pour faire le travail pour régler la situation dans la vie c'est le personnes que reste depuis longtemps après il ont raconté des histoire.

     

     

    Antrofête

    le monde de Djouhaïnia

    Superficie :très grande taille

    Pourcentage terre/mer :100 % de terre et 10 % de mer

    Noms des principaux continents, pays et territoire :

    Mofasa-Molina-Castagnone-Soza mérése

    Pays principal et capitale principale :Fraise rouge,(molina)-Linca(mofasa)

    Récit de l’histoire ou de la légende de la capitale :

    Populations et peuples/nombre d’habitants :10million humain 11 million robo

    Datation de ce monde :02 07 1489

    Principales caractéristiques physiques (système galaxie, température, climat, diversité des paysages…) :

    Sur le continent fraise rouge,  il y a une zone chaude et des Rivieres des Montagne et des forets.

    Linea il y a que 2 zones chaudes et froides

    Et dans le continent soza mérésc mélanger il fais ni froide ni chaude.

    Dans l autre continent il a y que du métal on ne ces pas vraiment si il fais chaud ou froid .

     

    Régime politique : le roi barbus

     

    Nom et portrait du dirigeant du principal pays : (à rédiger sur une feuille à part)

     

    Nom, prénom, fonction des 10 personnalités les plus connues : (1 politique, 1 scientifique, 1 chanteur, 1 sportif, 1 religieux, etc…)

    Des écrivains

    Des tops models

    Des atelet

    Des cuisiniers

    Danseur et danseuse

    Des architectes

    Des coureurs

     

    Principales ressources énergétiques :

    La lune

    Le ciel

    Les pommes de terre

     

    Principales ressources alimentaires/agricoles :

    Des escargots

    Des bonbons

     

    Principales religions et croyances :

    Les non croyant

    Les juifs

    Et les catholiques

     

    Jannat : un monde meilleur

    le monde de Nassuria

    Noms des principaux continents, pays et territoire :EMPATHIE , SOURIRE, TOLERANCE, CHANCE, JOIE

    Pays principal et capitale principale :SOIS FIDÈLE AIS CONFIANCE et GARDE ESPOIR

    Récit de l’histoire ou de la légende de la capitale : Le jannat est un monde dirigé par une sage, philosophe appelé NASSURIA.

    Dans ce monde il n'existe ni rancœur, ni haine. Tout le monde est égale, et a de l'empathie envers tout le monde.

    Tout a commencé quand Nassuria est venue au monde, elle n'était pas comme les autres enfants , elle n'était pas trop bavarde, elle n’aime pas beaucoup sortir s'amuser avec les autres.

    C'était un enfant très calme et réservée, et mystérieuse a la fois.

    Nassuria est née avec le savoir, elle a commencé a donner des paroles sages et impressionnantes qui faisaient réfléchir tout le monde, c'est à partir de là qu'on a donc décidé de l'élire comme dirigeante de ce monde.

    Dans ce monde personne ne travaille, ils échangent les choses entre eux:par exemple (ceux qui possèdent les bananes échangent avec ceux qui possèdent le riz...).

    Tout les samedis tout le monde se réunissent sur les montagne et chantent jusqu'à faire trembler la terre entière et cela transmet des ondes positives a tout le monde.

     

     

  • Ateliers proposés au parc françois billoux - partir en livre juillet 2016

    Durant le festival du livre jeunesse Partir en livre, l'association Peuple et Culture Marseille a mis en place des ateliers au parc François Billoux dans le 15e. Cédric Fabre était là pour encadrer le création de nombreux nouveaux mondes.

  • Ateliers proposés a la maison pour tous st louis avec sebastian sarti - decembre 2016 janvier 2017

    Suite du travail avec des ateliers graphiques tournés autour de la mise en image d'un monde inventé dont vous trouverez le texte ci-dessous. Les ateliers ont eu lieu à la Maison pour tous St Louis dans le 15e et étaient animés par Sebastian Sarti.

    "Ce monde est vivant..."

    Ce Monde est un être vivant, un dragon dont les écailles sont mobiles, respirent, et se soulèvent pour abriter les habitants.

     

    Ce monde est constitué d’une Grande île

    C’est un dragon, Irdéun

    Les écailles d’Irdéun bougent, respirent, et se soulèvent. Elles sont rouges, elles sont brillantes.

    Le dragon respire. Son souffle anime le monde.

     

    Le dragon sent le Monde et fait le Monde en fonction de ce qu’il sent.

     

    Le dragon ne se déplace pas ; chaque particule de son corps est en permanent mouvement.

    Irdéun pourrait avec une très certaine exactitude être qualifié de « tranquille ». Il respire, il est pour moitié figé dans de la roche, prisonnier. Le moindre de ses pensées, le moindre de ses mouvements transforme et redistribue intégralement le Monde alentour.

     

    Le Monde et le dragon sont créés à partir de son oeil.

    L’Oeil noir dans lequel tout s’engouffre et disparaît. L’œil est à l’origine de la naissance de Irdéun. L’œil noir du dragon absorbe tout ce qui reste trop longtemps contre la rétine, tout ce qui doute et stagne, tout ce qui ne se meut pas selon sa nature, tout ce qui est paralysé, est avalé par l’œil.

     

    Parmi les très grands effets qu’Irdéun produit il y a des mers, ou des sortes de mers. Ce ne sont pas des mers au sens que l’on connaît puisqu’elles sont créées par le mouvement, elles n’ont une durée de vie que très courte. Leur matière, leur consistance est plus proche de celle de la fumée.

     

    Cependant, les mers émettent un chant.

     

    Les habitants de cette île vivent sous les écailles.

    Ce sont tous des clones.

    Les gens sont soit identiques soit différents. Ils ont ou non des bouches, ils ont ou non des oreilles, ils ont ou non du pelage.

    Il n’y a pas de vêtements

     

    Il n’existe pas d’habitats. Il arrive que les habitants du dragon dorment, ils dorment où ils se trouvent, se lovent contre l’épiderme du dragon rouge. Il arrive même qu’ils considèrent un point de son corps comme un lieu où se reposer et par conséquent s’y reposent.

     

    Et d’ Une petite île : Asaïé (corail jaune, orangé)

    L’île est entouré de mers vaporeuse ou faite de fumée.

    Les habitants sont minuscules,

    On peut aisément qualifier les Isaïais d’hystériques. Ils sont tout le temps en mouvement, ils sont tout le temps affolés par le mouvement essaient en permanence de ralentir leur propre mouvement sans y parvenir.

    Parfois ils traversent le corps du dragon et gagne l’autre moitié de la bête qui ne diffère en rien de la première mais gît, figée dans une matière minérale.

    Par exemple l’un des membres de cette société d’êtres autocentrés est bleu, sa peau ressemble à de la pierre, elle est poreuse et dure. Il n’a qu’un œil qui se trouve à l’avant de son visage qui forme une sorte de pointe au niveau du nez mais ressemble par ailleurs à un homme ou une femme de la planète terre.

    Il est très rare que leur langue soit commune. Ils ont chacun une langue héritée du parent et transformée selon les goûts, les affinités avec le monde et ce qu’il offre et en parfaite correspondance avec les habitudes de pensée.

     

     

    Les habitants des deux îles ne se déplacent qu’au moyen de leur corps et de roues montées en engins individuels. Il ne peut exister de moteurs du fait que ces êtres sont des lecteurs de vibrations et que ceux-ci en seraient d’invraisemblables brouilleurs.

     

    Le travail, le sport et les loisirs sont des notions étrangères à ce Monde.

  • La fête du jardin - Centre social St louis 15 mars 2017

    Nous avons profité de l'événement pour revenir présenter le résultat de l'atelier que nous avons mené au Centre Social en décembre 2016

    Les habitants des Îles du Dragon sont de sortie au jardin du Centre Social.

    Pour introduire notre atelier d'écriture directement inspiré des travaux graphiques de l'atelier de décembre 2016 nous avons demandé à deux personnes présentes à la Fête du jardin de nous livrer leurs ressentis face aux travaux réalisés. Que leur inspire ce monde ? Aimeraient-elles y vivre ? Comment imaginent-elles les habitants ?...

  • Crédits

    Artistes associés au projet : Nicolas Tardy (auteur), Cédric Fabre (auteur), Caroline Schreb (créatrice numérique),Sebastian Sarti (plasticien), Sabine Tamisier (auteur) et Isotta Trastevere (musicienne, créatrice sonore).

    Les auteurs :
    2015 
    Centre Médico-Psychologique Saint Louis
    Charly, Dounia, Owen, Salim, Sofiane, Thaïs, ainsi que Julie, Murielle, Régis.

    2016 
    Arborescence
    Alice, Brayan, Bryan, Claire-Emmanuelle, Elane, Fabien, Inès, Ismaël, Karim, Rania, Rojhat, Solange, Shoolid, Vedat, Vincent, Zinedine.

    Phénix Formation
    Abdelbakri, Antua, Aurel, Baktha, Chaïma, Chafioudine, Djouhaïnia, Maroua, Mohamed, Monica, Nassuria et Nisrine.

    2017 
    Centre social St Louis campagne Lévêque
    Ayoub, Gena, Imrane, Manel, Mehdi, Mesmosudi, Rahou, Sakina, Sana, Sarah, Wafiq, Yassin et leurs parents, ainsi que Françoise et Karim.

    Centre Médico-Psychologique Saint Louis
    Abdoul-Aziz, Alim, Eddy, Lina ainsi que Anaëlle, Caroline et Murielle.

    Peuple & Culture Marseille
    Anaëlle, Nassirou, Valérie et Vincent
     

    Les partenaires

    Plusieurs partenaires ont accompagné ce projet à des niveaux différents :
    Association Arborescence, Centre Médico-Psychologique Saint Louis, Centre social St Louis Campagne Lévêque, Phénix Formation, UEMO Bougainville.

    Le projet a pu se faire grâce au soutien de inPACT (fonds de dotation qui œuvre à la reconnaissance de la culture comme facteur essentiel de cohésion sociale.) et au soutien financier de la DRAC PACA.